Activités

  • m4i a adressé une note au groupe Logo du groupe GBiaal4-20GBiaal4-20 il y a 3 mois et 2 semaines

    3eme vidéo à visionner ( dans le cadre de l’analyse du Marché)

    N’oubliez pas … Pour vérifier votre présence / participation & visionnage.. Je vous demanderai pour chaque vidéo postée .. de mettre un commentaire soit directement sur uoutube, soit sur la plateforme ou le FB, indiquant votre nom & prénom .. ainsi que 3 infos qui vous auront marqué sur la présentation ..

    • PAYET Irène :
      1- Télévision couleur a fait un flop commerciale ou encore le lave vaisselle qui a du mal a trouvé sa place sur le marché actuel.
      2- Phénomène de pré-réservation qui augmente le phénomène de mode comme avec les cadette Disney
      3- la courbe en S : avec le produit qui est enlevé du marché avant même sa maturité pour le remplacer avec un nouveau produit. on voit se phénomène apparaître dans le monde alimentaire.

    • Maxine Bechetoille

      IL existe plusieurs types de cycle de vie. Certains produits peuvent connaitre un départ difficile à cause de freins sociaux qui vont évoluer au cours du temps.

      Il y a une problématique de comment renouveler le marché. Cela peut être fait avec des nouvelles versions ou une nouvelle mode en créant des séries limitées.

      On peut faire durer un cycle de vie en délocalisant son marché d’origine sur un nouveau continent puis revenir sur le marché d’origine avec une amélioration technologique.

    • Laura CONZADE

      1 – Cycle de vie de type apprentissage long : le plus intéressant à analyser avec une émergence ralentie, une croissance absente et un produit qui a du mal à trouver son marché.

      2 – Cycle de vie de type feu de paille : Absence de phase d’émergence et de maturité avec un déclin très rapide, qui correspond généralement à un effet de mode (éphémérisation). Le phénomène de pré-réservation a transformé ce cycle de vie en un modèle de business intéressant qui intéresse beaucoup de marques.

      3 – Courbe en S : Absence de phase d’émergence, de maturité et de déclin mais comprend généralement des cycles successifs qui correspondent à des lancements successifs de nouvelles générations de produits avant d’atteindre la phase de maturité par peur de la concurrence.

    • Il existe plusieurs types de cycles de vie, dont notamment l’apprentissage long/ le feu de paille/ le cycle long/ les relances successives/ l’introduction marquée/ les courbes en S.

      Les cycles de vie sont donc très variés, et ils entraînent avec eux des enjeux de rentabilité. La question suivante se pose donc : à quel type de cycle de vie le marché de l’entreprise correspond le mieux pour pouvoir anticiper et mettre en oeuvre les stratégies différentes.

      Il existe des décalages selon les pays du niveau de développement de marché : il y a donc une possibilité pour l’entreprise de faire durer le produit en le lançant sur un autre pays.

    • – Il existe plusieurs cycles de vie, notamment le type apprentissage long (on voit que la phase manquante est la phase de croissance, l’émergence est ralentie et le produit a du mal à trouver son marché, l’adoption est difficile)

      – Cycle feu de paille (marché résiduel, il manque la phase d’émergence, pratiquement pas de phase de maturité et déclin très rapide)

      – Le cycle long (comment prolonger la phase de maturité du produit, comment rendre un produit éternel?)
      Phénomène de mode cyclique : renouvellement

      – Premiers ordinateurs : évaluation de la taille du marché mondial à 50 ordinateurs. Trouver comment démocratiser le produit pour trouver un véritable marché.

      – Courbe en S : il manque l’étape d’émergence et la phase de maturité et déclin. Lancement successif de nouvelles générations de produits.

      – Côté temporel très important sur le cycle de vie. Décalage de développement dans les différents pays.

      Damien DUBOIS

    • Nathan Petit

      – Il est important que l’entreprise trouve rapidement quel le cycle de vie se rapproche le plus des données qu’elle a pour un de ses produits afin de pouvoir élaborer sa stratégie pour rester ou devenir la référence sur son marché et pérenniser son entreprise en devenant rentable.
      – Pour l’entreprise, le cycle de vie idéal d’un produit est le cycle long, qui lui permet de rentabiliser longtemps son produit grâce à une phase de maturité longue.
      – Lorsque l’on souhaite étendre son marché à d’autres pays, il est important de se renseigner sur l’état du marché de ces pays car ils pourraient ne pas être à la même étape que nous, nous conduisant alors à faire un flop.

    • Da Silva Alicia

      cycle d’apprentissage long: émergence ralenti avec un produit qui a du mal à trouver son marché ( substitution technologique)

      feu de paille: pas de face d’émergence et un déclin très rapide, ce type de cycle pose des problèmes de rentabilité ( trop ou manque de stock)

      Cycle long : prolongement de la phase de maturité en le rendant éternel soit en le rendant éternel soit des produits qui n’ont pas besoin de changements pour être achetés

      Relance successive: difficulté à trouver le premier marché applicatif de volume.

    • Balland Guillaume

      – il existe plusieurs type de cycle de vie (apprentissage long, échec, feu de paille avec marché résiduelle)

      – le cycle de vie qui était à la base un modèle de fatalité s’est transformé en un modèle de business intéressant auxquels adhèrent toutes les entreprises (nike, adidas, franchise harry potter …) –> création de produit éphémère –> réduction de cycle de vie –> besoin de renouvellement constant

      – courbe en S : pas de phase de rentabilité et doit réinvestir pour les nouvelles technologies –> de nouvelles difficultés apparaissent dont la peur de laisser le terrain libre à la concurrence –> difficulté de référencement social en cas de difficulté ou d’obsolescence technologique

    • Anne-Gabrielle LAC

      Il existe plusieurs types de cycle de vie (10 exemples) les cycles vont dépendre des catégories de produit.
      Courbe en S : ils manques des étapes. Mais il y a 3 cycles successifs. On voit ça sur l’alimentaire aussi : perte de référencement.

      Question fondamentale : quel type de cycle de vie notre marchée correspond le mieux?

      Décalage temporel selon les pays : l’entreprise peut exploiter ça.

    • Elodie Piludu

      – Différents types de cycles de vie qui varient selon le produit et la marque et des consommateurs ( 10 catégories )
      – Courbe en S : il manque l’étape d’émergence et la phase de maturité et déclin. Cependant 3 cycles successifs
      – Cycle de vie idéal pour l’entreprise est le cycle long ==> permet de rentabiliser longtemps son produit grâce à une phase de maturité longue

    • Musto a répondu il y a 3 mois

      Toni Musto
      Ephémèrisation de la durée de vie commercial des produits: produit série limité est une solution

      Rendre un produit éternel: le renouveler sans cesse, faire perdurer l’usage

      Necessité de démocratiser son produit
      Référencement parfois plus important que la vie d’un produit
      Différents pays= différents marché

Aller à la barre d’outils