Activités

  • m4i a adressé une note au groupe Logo du groupe GBiaal4-20GBiaal4-20 il y a 3 mois

    Voici la derniere video de cours .. sur l’analyse stratégique .. Il me restera à vous faire un récap video du travail continu ( la semaine prochaine)

    N’oubliez pas … Pour vérifier votre présence / participation & visionnage.. Je vous demanderai pour chaque vidéo postée .. de mettre un commentaire soit directement sur uoutube, soit sur la plateforme ou le FB, indiquant votre nom & prénom .. ainsi que 3 infos qui vous auront marqué sur la présentation ..

    • Nathan Petit

      – L’analyse stratégique a pour but de confronter l’entreprise (avec ses forces et faiblesses) à son environnement (avec ses opportunités et ses menaces) et de vérifier les écarts par rapport aux objectifs avec l’entreprise et l’environnement.

      – Pour analyser la structure d’un marché (concurrence…), il y a 5 sources potentielles d’analyse:
      => le marché principal (concurrents principaux)
      => la concurrence aval (clients)
      => la concurrence amont (fournisseurs)
      => les nouveaux entrants (créations ou implantations d’entreprises)
      => les produits de substitution (ex: Brita et l’eau minérale).

      – Il existe 3 outils pour effectuer une analyse de l’entreprise:
      => les matrices d’analyse stratégique (décomposition de l’entreprise en nombre de produits ou d’activités afin de confronter la position concurrentielle et la valeur de l’activité)
      => l’analyse de la contribution (en classant les produits par ordre décroissant pour analyser leur contribution au CA et déterminer l’équilibre de l’entreprise)
      => la chaine de valeur (en identifiant les maillons de la chaine à forte ou à faible valeur ajoutée pour se focaliser sur ceux à forte valeur ajoutée).

    • Balland Guillaume

      Analyse stratégique = Clé de voute. Le SWOT permet une analyse annuel de l’entreprise. Analyse sur 2 point 1) De l’entreprise (Strength Weaknesses) 2) De l’environnement (Opportunities Threats). Le SWOT permet donc un bilan. On peut grâce à cet outil trouver les problèmes que doit régler l’entreprise, recenser les forces/faiblesses de l’entreprise par rapport à l’évolution que l’on peut anticiper/comprendre de l’environnement en terme d’opportunité et de menace. Une chose essentiel en ressort, le FIT (adéquation / adaptation). Des géants peuvent ainsi disparaitre (ex: kodak) s’ils ne sont plus adapter à leur environnement. Veiller au FIT c’est donc veiller aux adaptations auxquels l’entreprise devra faire face ou mettre en œuvre.

      L’analyse de l’environnement permet donc d’identifier les menaces et opportunités actuelles et futures. Il y a différents types d’environnements (éco, techno, social, politique) qui vont dépendre de l’offre et de la demande. Il faut absolument fondé son analyse sur des chiffres, des faits, des tendances ou encore des évolutions. Exemple de l’agroalimentaire ou on est plutôt en lowtech même si la digitalisation est de plus en plus en forte. Les menaces et opportunités peuvent donc survenir en dehors du secteur propre de l’entreprise. Il faut donc faire attention aux conditions d’accès et de réussite sur un marché en prenant en compte les Facteurs Clé de Succès (FCS), les barrières à l’entrée (éco, techno ou budget de com) et celles en sorties. Les FCS sont des caractéristiques communes à toutes les entreprises et nécessaires à maitriser pour performer sur le marché ou s’y maintenir (capacité de lobbying, de négociation, d’innovation, d’investissement …). Mais il faut faire attention au fait que les FCS sont évolutifs dans le temps.

      Chaine de valeurs. Exemple des marques automobiles. Avant = constructeur auto –> Maintenant = créateur auto. Ils ne sont donc plus présent sur tout les fronts, font appel à un réseaux de prestataires, délègue une partie de leur production. Mais ils choisissent de garder les vecteurs de valeurs et la distribution puisque c’est la ou il y a le plus de création de valeur. Il faut donc faire évoluer son activité à la manière d’un tournesol, en ne suivant pas le soleil mais la plus grande marge. De plus, en divisant les fournisseurs (en les multipliant) on évite de diffuser les connaissances propres à l’entreprise (le savoir faire) et on évite donc l’émergence de concurrent en interne. Garder le contrôle de son activté est donc une logique stratégique.
      Pour la chaine de valeurs ils est intéressant de déterminer 1) Les maillons à fortes valeurs ajoutés 2) les maillons à plus faible valeur ajouté. On va pour cela utiliser des matrices d’analyses stratégique comme BCG (assez simpliste), AD little (plus qualitatif) ou encore Mac Kinsey (cas spécifique car issue d’un mix pondéré). Pour utiliser ces matrices on doit 1)Décomposer l’entreprise 2)Procéder à une évaluation 3)Se positionner 4)Analyser et déterminer la stratégie optimale

    • Amanda a répondu il y a 3 mois

      Amanda BRO

      – SWOT = Strengh Weaknesses Opportunities Threat : permet d’analyser l’entreprise par rapport à l’évolution de l’environnement pour trouver et solutionner les problématiques stratégiques

      -Il existe 5 grandes familles d’objectifs : performance/concurrentiels/développement/offre/fit

      -FCS = Facteurs Clés de Réussite : caractéristiques communes à toutes les entreprises et nécessaires à maîtriser pour tenir sur le marché

      – Il existe 3 outils principaux pour connaître les forces et faiblesses d’une entreprise, et évaluer son équilibre : les matrices d’analyse stratégique, l’analyse de la contribution et la chaîne de valeur.

    • Laura CONZADE

      1 – Méthode SWOT : Analyse de l’entreprise par rapport à son environnement pour trouver les problématiques stratégiques à résoudre. Cette analyse stratégique est donc basée sur la connaissance des forces et faiblesses de l’entreprise, sur l’identification des menaces et opportunités de l’environnement, sur la vérification des objectifs et sur la compatibilité et l’interaction de ces 3 composantes.

      2 – Concernant les objectifs : On distingue les objectifs à long terme/court terme et les objectifs économiques/non-économiques. Ils appartiennent à 5 grandes familles (performance, concurrentiels, développement, offre, fit) et sont déclinés pour pouvoir mettre en œuvre une certaine stratégie d’entreprise.

      3 – Concernant l’analyse de l’environnement : Il existe des facteurs clés de succès variés qui sont indispensables pour se maintenir sur le secteur car s’ils sont bien maitrisés, ils peuvent devenir un avantage concurrentiel mais à l’inverse, s’ils sont mal maitrisés, cela devient un handicap majeur.

      4 – Concernant l’analyse de l’entreprise : Il existe des outils qui permettent d’analyser l’équilibre de l’entreprise : les matrices d’analyse stratégique, l’analyse de la contribution et la chaine de valeur.

    • da silva a répondu il y a 3 mois

      Da Silva Alicia

      Le SWOT correspond à une analyse que l’on fait tous les ans d’une entreprise par rapport à son environnement pour trouver les problématiques à résoudre, consiste en générale à analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise.
      On identifie les menaces pour les transformer en forces. L’analyse de l’entreprise se fait face à son environnement et également face à ses objectifs.
      FIT: adaptation et adéquation : si l’entreprise est adaptée à son environnement, elle survie et se développe.
      Il y a différents types d’objectifs: de performance, concurrentiel, développement, FIT et crise.
      Certains changements sociaux ou de mode de vie doivent être pris en compte , elle doit donc s’adapter en analysant les offres et les demandeurs.
      Enfin pour réaliser l’analyse de l’entreprise, il existe plusieurs outils: la matrice stratégique, l’analyse de la contribution ou encore la chaîne de valeur.

    • Staehlé Marilyse

      La démarche SWOT consiste à recenser et à analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise par rapport à l’environnement. Si on anticipe les menaces on peut les transformer en opportunité. Le principe de l’analyse straégique va être de confronter l’entreprise à son environnement en prenant en compte les objectifs. On peut se poser la question du FIT : adaptation/adéquation. Une entreprise qui est adaptée à son environnement survit et peut exceller. A contrario si il n’y a pas adaptation à l’environnement des grandes entreprises peuvent disparaitre. Les objectifs sont une grande partie de l’analyse stratégique

      L’analyse de l’environnement, enjeu = identifier les menaces et les opportunités actuelles et futures. On est dans des environnements avec des évolutions de plus en plus rapides. On a une influence à l’échelle nationale et internationale qui peuvent jouer et apporter un risque supplémentaire ou une opportunité (influence de la CE sur les règlementations). Les séniors sont le « marché » le plus important actuellement. L’agroalimentaire est confronté à des problèmes de digital comme toutes les entreprises (EDI, QR code …). Les objets intelligents et connectés touchent tous les domaines.
      Barrières à l’entrée = facteurs qui vont freiner l’entrée dans le marché comme avoir un capital minimum, avoir des accords avec des partenaires. Ces barrières vont générer des coûts et des contraintes et peuvent être mises en place pour gêner un concurrent. FCS : Facteurs Clé de Succès = caractéristiques communes à toutes les entreprises et nécessaires à maitriser pour réussir à se maintenir ou être avantagé sur le secteur. Ces FCS peuvent être variés. Mais il faut faire attention au fait que les FCS sont évolutifs dans le temps.

      Les chaines de valeurs.
      Exemple des marques automobiles. Ils font appel à un réseaux de prestataires, délèguent une partie de leur production. Mais ils choisissent de garder les vecteurs de valeurs et la distribution puisque c’est là où il y a le plus de création de valeur. En multipliant les fournisseurs on évite de diffuser le savoir faire de l’entreprise et on évite l’émergence de concurrents en interne. Garder le contrôle de son activté est donc une logique stratégique.
      Pour la chaine de valeurs ils est intéressant de déterminer :
      1) Les maillons à fortes valeurs ajoutés
      2) les maillons à plus faible valeur ajouté. On va utiliser des matrices d’analyses stratégique comme BCG, AD little ou encore Mac Kinsey (cas spécifique car issue d’un mix pondéré). Pour utiliser ces matrices on doit :
      1) Décomposer l’entreprise
      2) Procéder à une évaluation
      3) Se positionner
      4) Analyser et déterminer la stratégie optimale

    • – SWOT : Strenghts, Wikeness, Opportunities, Threats. Permet d’analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise. Identification et anticipation des menaces, identification des opportunités. Question du FIT : adéquation, adaptation

      – Plusieurs outils permettent de faire une analyse stratégique : matrices, analyse contribution et chaîne de valeur.

      – Chaîne de valeur de Porter : on cible les parties à forte VA et on les gardes. Les autres sont déléguées. Diviser pour mieux régner.

      – L’arrivée du Client to Client (ventes entre clients) est un concurrent des grandes marques, tout comme les marques de distributeur.

      Damien DUBOIS

Aller à la barre d’outils